Formula E – Berlin 2021 : Nyck de Vries et Mercedes champions du monde, la dernière pour Norman Nato

Huitième de la dernière course de la saison remportée par le Français Norman Nato (Venturi), Nyck de Vries est devenu dimanche à Berlin champion du monde de Formula E, tout comme son équipe Mercedes.

La consécration pour Nyck de Vries et Mercedes à Berlin. Contraint à l’abandon lors de la première course de l’E-Prix samedi, le Néerlandais s’est classé huitième de la seconde dimanche. 

Suffisant pour décrocher son premier titre mondial en Formula E, tout comme Mercedes, sacrée dans le championnat par équipe, grâce à la pole et la troisième place de Stoffel Vandoorne. Comme en F1, Mercedes règne sur les monoplaces électriques.

Nato termine en beauté

Après la victoire de Lucas di Grassi la veille pour le dernier week-end d’Audi dans la discipline, Norman Nato (Venturi) a lui aussi connu la joie de plus haute marche du podium. Premier pilote du groupe de tête à avoir pris l’attack-mode, le Français s’est retrouvé leader avant de prendre le large sur ses adversaires.

Oliver Rowland (Nissan e-dams) et Stoffel Vandoorne (Mercedes) ont complété le podium, suivi d’André Lotterer (Porsche) et Alexander Sims (Mahindra) pour le top 5.

Les dernières places dans les points sont revenues à Pascal Wehrlein (Porsche), Sam Bird (Jaguar), au nouveau champion du monde Nyck de Vries (Mercedes), René Rast (Audi) et Tom Blomqvist (NIO).

Un début de course chaotique

Le Français Jean-Éric Vergne (DS Techeetah) a échoué au onzième rang, tandis que son coéquipier Antonio Felix da Costa a abandonné, suite à un contact avec Lucas di Grassi. Alors qu’ils étaient encore en lice pour le titre, le Portugais et le Brésilien ont raté leur chance d’accrocher une deuxième couronne en Formula E.

Autres pilotes bien placés au championnat, Mitch Evans et Edoardo Mortara ont vu leurs espoirs s’envoler dès le départ. La Jaguar du Néo-Zélandais a calé sur la grille, avant d’être percuté par la Venturi du Suisse. 

Autre prétendant au sacre mondial, Jake Dennis (BMW) a lui aussi été contraint à l’abandon au bout de seulement cinq minutes de course, après avoir terminé dans le mur du premier virage.

© Mercedes-EQ Formula E Team

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :