Football – Ligue 1 : Lille 10 ans après

Le LOSC a remporté dimanche le championnat de France de Ligue 1 pour la quatrième fois de son histoire, la première depuis 2011. Les Dogues sont venus à bout du PSG pour un petit point à l’issue des 38 journées.

1946, 1954, 2011 et désormais 2021. Dimanche à Angers, le LOSC a ajouté un quatrième titre de champion de France à son palmarès. Avec 83 points, le club nordiste a effectué la meilleure saison de son histoire sur le plan comptable.

Avec un Mike Maignan impérial aux cages et une charnière centrale solide composée de José Fonte et Sven Botman, Lille a terminé meilleure défense du championnat avec 23 buts encaissés, et n’a perdu qu’à trois reprises, quant au même moment le PSG s’est incliné huit fois.

Titrés pour un point face au club de la capitale, les Dogues ont fait la différence lors des confrontations directes : match nul à domicile (0-0) lors de la 16e journée et victoire au Parc des Princes (0-1) lors de la 31e journée.

Yilmaz décisif dans le sprint final

Autre rencontre déterminante dans le sacre du LOSC, le succès à Lyon (2-3) lors de la 34e journée. Pourtant menés 2-0, les joueurs de Christophe Galtier ont su renverser la situation, avec notamment un doublé de Burak Yilmaz, l’homme de cette fin de saison côté lillois. 

Meilleur buteur du club nordiste sur l’exercice 2020-2021 (16 réalisations), l’attaquant turc a marqué à sept reprises lors de ses sept derniers matchs. 

Souvent alignés dans le onze de départ, Benjamin André, Reinildo, Jonathan David, Jonathan Ikoné, Jonathan Bamba ou encore Zeki Çelik ont aussi contribué à ce premier titre de Lille en Ligue 1 depuis 2011.

Paris et Monaco en Ligue des champions, Lyon et Marseille en Ligue Europa

Deuxième, le PSG a dû céder son trône et peut se consoler de voir Kylian Mbappé terminer meilleur buteur du championnat avec 27 réalisations. Le club de la capitale sera accompagné de l’AS Monaco en Ligue des champions.

En lutte pour le podium avec le club du Rocher, Lyon (4e) devra se contenter de la Ligue Europa, tout comme Marseille (5e), qui revient de loin après avoir connu une saison difficile. Sixième, Rennes a subtilisé la dernière place européenne au RC Lens, solide septième pour son retour en Ligue 1.

Nantes barragiste, Nîmes et Dijon relégués

Dans la deuxième moitié du classement, la lutte a été acharnée pour le maintien. Avec 42 points, Reims (14e), Strasbourg (15e) et Lorient (16e) ont eu chaud, tout comme Brest (17e) avec 41 unités. 

Un point derrière le club breton, Nantes est 18e et disputera les barrages contre Toulouse (match aller jeudi et retour dimanche) pour défendre sa place dans l’élite. En revanche, Nîmes (19e) et Dijon (20e) sont relégués en Ligue 2 tandis que Troyes et Clermont font le chemin inverse.

© LOSC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :