Rallye-Raid – Dakar 2022 : Al-Rajhi pénalisé, Al-Attiyah remporte la 4e étape sur tapis vert

Initialement vainqueur de la quatrième étape mercredi entre Al Qaisumah et Riyadh, Yazeed Al-Rajhi a reçu une pénalité de la direction de course en fin de spéciale et perd sa victoire. Deuxième à quatorze secondes, le leader du classement général Nasser Al-Attiyah s’impose finalement.

La plus longue étape de ce Dakar 2022 entre Al Qaisumah et Riyadh (700 kilomètres dont 465 chronométrés) a vu plusieurs pilotes s’échanger la tête tout au long de la spéciale. Parti sur un très bon rythme, Henk Lategan (Toyota) était leader lors des six premiers points de passage avec plus de deux minutes d’avance sur son plus proche poursuivant, Nasser Al-Attiyah (Toyota).

Mais des ennuis mécaniques entre les 239e et 314e kilomètres ont obligé le Sud-Africain à stopper sa voiture. Moment choisi par Carlos Sainz (Audi) pour passer à l’attaque. Vainqueur la veille, « El Matador » a repris les commandes de cette quatrième étape lors des trois checkpoints suivants.

Disposant d’une avance de 48 secondes sur Yazeed Al-Rajhi (Toyota) à moins de 70 kilomètres de l’arrivée, l’Espagnol a vu son adversaire saoudien prendre le meilleur sur la dernière partie de la spéciale. Alors qu’il pensait avoir franchi la ligne d’arrivée en vainqueur, Yazeed Al-Rajhi a été pénalisé de 2 minutes par la direction de course pour un excès de vitesse dans une double zone contrôlée.

La victoire est finalement revenue à Nasser Al-Attiyah, sa 44e sur le Dakar. Le pilote Qatari conforte ainsi sa place de leader du classement général devant Sébastien Loeb, deuxième à 25 secondes mercredi au terme d’une étape rondement menée. Le podium est complété par Carlos Sainz (+52’’).

Barreda de nouveau vainqueur, Petrucci impressionne

Déjà auteur d’un succès sur ce Dakar, Joan Barreda (Honda) s’est imposé mercredi avec une belle avance sur son coéquipier Pablo Quintanilla (Honda, +3’37’’). Débutant sur l’épreuve reine du rallye-raid, Danilo Petrucci a connu une journée contrastée. L’ancien pilote MotoGP a pointé en tête pendant quelques kilomètres avant de se classer à une belle troisième place (+5’53’’).

Comme pour Yazeed Al-Rajhi, la joie de l’Italien a été de courte durée puisqu’il a reçu une pénalité de 10 minutes après la spéciale, le faisant rétrograder au quinzième rang. La dernière marche sur le podium est finalement revenue à Rui Gonçalves (+6’59’’).

Sixième de l’étape du jour, Sam Sunderland conserve les commandes du général avec trois minutes d’avance sur Matthias Walkner (KTM) et 4’54’’ sur le Français Adrien van Beveren (Yamaha).

© TGRSouthAfrica

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :