F1 – GP de Turquie : Valtteri Bottas renoue avec la victoire

Le pilote finlandais a remporté dimanche sous la pluie d’Istanbul le GP de Turquie, devant les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez. Parti onzième à la suite d’un changement de moteur, Lewis Hamilton a terminé cinquième.

Le vainqueur : Le dix magique pour Valtteri Bottas

Un dixième succès en F1… le 10 octobre 2021. Alors qu’il n’avait plus gagné depuis le GP de Russie 2020, Valtteri Bottas a retrouvé le chemin de la plus haute marche du podium. Sous la pluie d’Istanbul, le Finlandais a maîtrisé sa course de bout en bout et s’est même permis d’aller obtenir le point du meilleur tour dans l’ultime boucle. Une démonstration de la part du pilote Mercedes qui permet à son équipe de maintenir son avance au championnat des constructeurs face à Red Bull.

Le fait marquant : La défense musclée de Sergio Perez sur Lewis Hamilton

Le Mexicain a parfaitement rempli son rôle de lieutenant de Max Verstappen. Alors que Lewis Hamilton a remonté six positions depuis le départ, Sergio Perez est parvenu à ralentir la progression du Britannique. Revenu dans les échappements de la Red Bull n°11, le septuple champion du monde a tenté de dépasser à la fin du 34e tour. Sauf que Checo a opposé une résistance de toute beauté dans les trois derniers virages avant de freiner très tard au premier virage pour conserver sa position. Une défense primordiale qui a permis à son coéquipier Verstappen de s’arrêter dans la foulée et de ressortir devant. 

La remontée : Carlos Sainz en mode festival

Contraint de partir du fond de grille pour bénéficier d’un nouveau moteur, l’Espagnol s’est montré à son avantage dans les conditions humides. Un total de onze positions gagnées, des dépassements en majorité au virage 12 et une huitième place à l’arrivée. Un bon dimanche pour le pilote Ferrari, élu driver of the day par les fans.

Le top : Aucun abandon malgré la pluie

Pour la troisième fois cette saison, les vingt pilotes ont vu l’arrivée d’une course, bien que la météo se soit montrée capricieuse.

Le flop : Le pari stratégique raté de Sebastian Vettel

Alors qu’il occupait la dixième place, le quadruple champion du monde allemand a tenté le choix audacieux de chausser des pneus slicks. Une prise de risque qui a finalement tourné à la catastrophe pour le pilote Aston Martin, contraint de repasser aux stands un tour plus tard pour repasser des intermédiaires.

Le chiffre clé : 6

Avec sa deuxième place à Istanbul, Max Verstappen a repris la tête du championnat pour six points sur Lewis Hamilton, alors qu’il reste six courses à disputer. La prochaine manche aura lieu dans deux semaines (24 octobre) aux États-Unis, sur le circuit des Amériques.

© PETRONAS Motorsports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :