IndyCar : Josef Newgarden vainqueur à Gateway, Pato O’Ward nouveau leader

Le pilote Penske a décroché samedi soir sur l’ovale de Gateway sa deuxième victoire de la saison, devant le nouveau leader du championnat Patricio O’Ward (Arrow McLaren SP).

Josef Newgarden (Team Penske) se replace. Leader pendant la moitié de la course, le double champion de l’IndyCar a maîtrisé son sujet sur l’ovale de Gateway pour décrocher un deuxième succès cette saison, après celui obtenu à Mid-Ohio.

Deuxième sous le drapeau à damier, Patricio O’Ward réalise la bonne opération du jour en s’emparant de la tête du championnat, 10 points devant Alex Palou et 22 devant Newgarden.

La Team Penske a particulièrement brillé en plaçant trois monoplaces dans les quatre premiers, avec Will Power (3e) et Scott McLaughlin (4e). Sur une stratégie décalée, le Français Sébastien Bourdais (A.J Foyt) a complété le top 5, suivi de Takuma Sato (RLLR) et Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport).

Pagenaud revient de loin, Grosjean fait le show

Auteur d’une bonne qualification (4e), Simon Pagenaud a connu un début de course mouvementé en endommageant son aileron avant sur son coéquipier Newgarden au 16e tour. Reparti en fond de peloton, le vainqueur des 500 miles d’Indianapolis 2019 a fait preuve de patience pour remonter jusqu’au huitième rang. 

Marcus Ericsson (Chip Ganassi Racing) et Jack Harvey ferment le top 10 de cette treizième manche de la saison. Pour ses débuts sur ovale, Romain Grosjean a pris la 14e position.

Le pilote Dale Coyne a animé la première moitié de l’épreuve avec une succession de dépassements sur Tony Kanaan, Dalton Kellett, Conor Daly, Jack Harvey et Scott McLaughlin.

De nombreux favoris au tapis

Dans les grands perdants, l’ancien leader du championnat Alex Palou a enregistré un deuxième abandon consécutif. Lors d’une relance au 65e tour, le Catalan a été impliqué dans un accrochage avec Rinus VeeKay et Scott Dixon. Les trois pilotes ont terminé leur course dans le mur.

Alors qu’il luttait pour la victoire, Colton Herta a vu ses espoirs s’envoler au 186e tour, lorsque sa transmission a cédé suite à un arrêt au stand. Quinze boucles plus tard, Alexander Rossi a lui aussi dû mettre pied à terre, après avoir tapé le mur. La prochaine manche aura lieu dans trois semaines du côté de Portland.

© Team Penske

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :