F1 – GP de Hongrie : Esteban Ocon et Alpine triomphent dans une course à rebondissements !

Esteban Ocon (Alpine) a décroché dimanche à Budapest sa première victoire en F1, devant Sebastian Vettel (Aston Martin) et Lewis Hamilton (Mercedes). La course a été marquée par un énorme accrochage au départ.

Incroyable Esteban Ocon ! Un peu moins d’un an après la victoire de Pierre Gasly à Monza, le pilote Alpine a apporté un nouveau succès à la France en F1. Auteur d’un excellent départ depuis la huitième place, le Français de 24 ans s’est retrouvé deuxième au moment du drapeau rouge.

Puis lors du deuxième départ, il a bénéficié de l’erreur stratégique de Lewis Hamilton, resté seul en pneus intermédiaires sur la grille, pour s’emparer des commandes de la course au 5e tour. Sous la pression de Sebastian Vettel, Ocon a parfaitement résisté au quadruple champion du monde allemand.

Hamilton revient de loin

Deuxième, le pilote Aston Martin a décroché son deuxième podium de la saison, après celui obtenu en Azerbaïdjan. Retombé dernier en début d’épreuve, Hamilton est tout de même parvenu à terminer troisième.

Parti à la faute en qualifications, Carlos Sainz (Ferrari) a bien redressé la barre en course avec la quatrième place. L’Espagnol est suivi de son compatriote Fernando Alonso (Alpine), décisif dans le succès de son coéquipier.

Le double champion du monde est parvenu à ralentir la remontée de Hamilton en résistant pendant plusieurs tours.

Double ration de points pour Williams, le strike de Bottas

Les AlphaTauri de Pierre Gasly (6e) et Yuki Tsunoda (7e) ont réalisé un joli tir groupé, tout comme les Williams de Nicholas Latifi (8e) et George Russell (9e), enfin récompensées par des points sous le drapeau à damier. Le Canadien a même occupé la troisième position en début d’épreuve.

Le top 10 est complété par Max Verstappen, malgré une monoplace bien endommagée sur le côté droit. Le Néerlandais a été impliqué dans un accrochage spectaculaire provoqué par Valtteri Bottas (Mercedes), qui écopera de cinq places de pénalité pour le GP de Belgique (27-29 août). 

Auteur d’un envol catastrophique, le Finlandais a percuté Lando Norris (McLaren), avant d’entrer en contact avec les Red Bull. Quelques mètres derrière, Lance Stroll (Aston Martin) a lui aussi loupé son freinage et s’est encastré dans la Ferrari de Charles Leclerc.

Grâce à son podium, Lewis Hamilton s’empare de la tête du championnat pour six points face à Max Verstappen au moment d’aborder la pause estivale.

© Alpine F1 Team

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :