F1 – GP de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton se relance devant son public !

Malgré un accrochage spectaculaire avec Max Verstappen dans le premier tour, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche à Silverstone le GP de Grande-Bretagne, devant Charles Leclerc (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes).

Le clash a eu lieu entre les deux grands rivaux au championnat. Après un départ tendu, Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont accrochés dimanche, dès le premier tour du GP de Grande-Bretagne.

Parti de la pole, le Néerlandais a voulu défendre sa position au virage de Copse face au Britannique. À l’intérieur, ce dernier a sous-viré dans la Red Bull de son adversaire, qui est allée s’encastrer violemment dans les protections à plus de 200 km/h.

Sonné mais debout, le leader du championnat a été transféré à l’hôpital pour des examens complémentaires. Au contraire, Hamilton a pu poursuivre la course, interrompue pendant 40 minutes.

Hamilton pénalisé… mais vainqueur

Grand gagnant de cet accrochage, Charles Leclerc (Ferrari) s’est retrouvé en tête au moment du deuxième départ. Le Monégasque a mené la majorité de la course et pensait tenir sa première victoire de la saison, malgré des coupures moteur.

Reconnu responsable de son accrochage avec Verstappen, Hamilton a été sanctionné de 10 secondes, purgées lors de son arrêt aux stands. Ressorti quatrième, le septuple champion du monde a dépassé Lando Norris (McLaren) et son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes), avant de fondre sur le pilote Ferrari.

À trois tours de l’arrivée, le Britannique a retenté sa chance à Copse, avec succès cette fois-ci pour aller empocher une 99e victoire en F1, sa huitième en Grande-Bretagne. Deuxième, Charles Leclerc décroche son premier podium en 2021, juste devant la deuxième Mercedes de Valtteri Bottas.

McLaren solide, double arrivée dans les points pour Alpine

L’écurie McLaren est parvenue à placer ses deux pilotes dans le top 5 avec Lando Norris (4e) et Daniel Ricciardo (5e). L’Australien a résisté aux attaques de Carlos Sainz (Ferrari) jusqu’au bout. Fernando Alonso (Alpine), Lance Stroll (Aston Martin), Esteban Ocon (Alpine) et Yuki Tsunoda (AlphaTauri) ont complété le top 10.

Victime d’une crevaison dans les derniers tours, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) a échoué à la porte des points. Parti des stands sur une stratégie décalée, Sergio Perez (Red Bull) a connu un dimanche compliqué. Bloqué dans le trafic, le Mexicain a terminé à une lointaine seizième place.

Avec le succès de Lewis Hamilton et le double podium de Mercedes à Silverstone, les deux championnats sont relancés. Au pilote, le Britannique est revenu à huit points de Verstappen, tandis que l’écurie allemande n’est plus qu’à quatre unités de Red Bull, avant la prochaine manche en Hongrie (1er août).

© Mercedes-AMG PETRONAS F1 Team

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :