Football – Euro 2020 : La France sort par la petite porte !

Dans un match complètement fou, l’équipe de France a été éliminée en huitièmes de finale de l’Euro par la Suisse aux tirs au but (3-3 a.p., 4-5 aux t.a.b.).

Terrible désillusion pour les Bleus dans cet Euro. Tenus en échec par la Hongrie et le Portugal en phase de groupes, les joueurs tricolores ont grandement souffert face à la Suisse, notamment en première période. 

Dans un schéma tactique avec trois défenseurs centraux, les champions du monde ont été incapables de se procurer la moindre occasion dans les 45 premières minutes. Fébriles, ils ont concédé l’ouverture du score au quart d’heure de jeu.

Benjamin Pavard pas assez au marquage sur Zuber et Clément Lenglet mangé dans son duel avec Seferovic, ont payé le prix fort face à l’attaquant de Benfica, buteur de la tête (0-1, 15e).

Lloris et Benzema décisifs

En seconde période, Didier Deschamps a abandonné sa défense à trois pour tenter de relancer son équipe. En perdition, Lenglet a laissé sa place à Kingsley Coman. Déjà fautif sur le premier but suisse, Pavard a failli de nouveau plomber les siens en accrochant Zuber dans la surface.

Heureusement pour le latéral droit du Bayern Munich, le penalty de Ricardo Rodriguez a été repoussé par Hugo Lloris (55e), permettant aux Bleus de rester dans le match. En l’espace de deux minutes, l’équipe de France a renversé la situation grâce à Karim Benzema.

Trouvé par Kylian Mbappé, l’attaquant du Real Madrid a ajusté Yann Sommer d’un petit piqué du gauche (1-1, 57e), avant de s’offrir un doublé en étant à l’affût au second poteau, suite à une frappe d’Antoine Griezmann déviée par le gardien suisse (2-1, 59e).

La merveille de Pogba, la Suisse ne lâche rien

Sur leur dynamique, les Français ont inscrit un troisième but par l’intermédiaire de Paul Pogba, auteur d’une frappe canon à 25 mètres du but (3-1, 75e). Alors qu’on pensait le match plié, la Suisse a refait surface dans les dix dernières minutes.

Bien aidé par une défense tricolore passive, Seferovic a marqué pour la deuxième fois de la soirée d’une tête puissante (3-2, 81e). Gravanovic a ensuite remis les deux équipes à égalité au bout du temps réglementaire (3-3, 90e). 

Coman est passé tout près d’offrir la victoire à la France mais sa tentative s’est écrasée sur la barre transversale (90e+4), envoyant les deux formations en prolongations, où le score n’a pas évolué malgré des occasions de chaque côté, à l’image de la frappe de Kylian Mbappé (110e).

Un dénouement cruel pour les Bleus

La séance des tirs au but a donc décidé du résultat final de ce huitième de finale à rebondissements. Comme lors de la Coupe du monde 2006, les Tricolores se sont inclinés (4 t.a.b. 5), Mbappé succédant à Trezeguet au triste palmarès du dernier tir manqué.

Fin de l’aventure pour l’équipe de France, qui quitte cet Euro par la petite porte, après avoir été finaliste en 2016 et championne du monde en 2018. Pour la Suisse, c’est une qualification historique pour les quarts de finale, stade de la compétition qu’il n’avait plus atteint depuis 67 ans (c’était lors de la Coupe du monde 1954).

© OptaJean

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :