F1 – GP d’Azerbaijan : Perez vainqueur dans le chaos de Baku !

Dans une course à rebondissements, Sergio Perez (Red Bull) a remporté dimanche à Baku le GP d’Azerbaijan, devant Sebastian Vettel (Aston Martin) et le Français Pierre Gasly (AlphaTauri). Longtemps en tête, Max Verstappen (Red Bull) a abandonné suite à une crevaison.

Sergio Perez en opportuniste à Baku. Parti sixième, le Mexicain a mené une course impeccable pour aller décrocher sa deuxième victoire en F1, sa première avec Red Bull. 

Un très bon départ, un dépassement sur Charles Leclerc, un overcut réussi sur Lewis Hamilton au moment des arrêts au stand et l’abandon de Max Verstappen dans les derniers tours ont permis à « Checo » de triompher en Azerbaijan.

Vettel et Gasly sur le podium

Deuxième, Sebastian Vettel a renoué avec le podium, qui est le premier de son écurie Aston Martin. Le quadruple champion du monde allemand a réalisé une remontée fantastique depuis la onzième place avec une très bonne gestion des pneus et des restarts.

Le top 3 a été complété par le Français Pierre Gasly (AlphaTauri), vainqueur de son duel avec Charles Leclerc (Ferrari) dans les deux derniers tours. Parti de la pole, le Monégasque a rapidement reculé au classement avec un rythme inférieur à ses adversaires en course.

Cinquième, Lando Norris (McLaren) a confirmé ses performances solides de ce début de saison. Le Britannique est suivi de Fernando Alonso (Alpine), Yuki Tsunoda (AlphaTauri), Carlos Sainz (Ferrari), Daniel Ricciardo (McLaren) et Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) pour les dix premiers de ce GP d’Azerbaijan complètement fou.

Verstappen crève, Hamilton à la faute

Dans la course au titre, Max Verstappen a failli perdre gros. Leader de l’épreuve depuis les arrêts au stand, le Néerlandais a été victime d’une explosion de son pneu arrière gauche à la fin du 46e tour, terminant dans les barrières de protection à plus de 300 km/h, comme Lance Stroll (Aston Martin) quelques boucles auparavant.

Un coup dur pour le pilote Red Bull qui filait vers une nouvelle victoire, et son équipe vers un premier doublé depuis le GP de Malaisie 2016. Heureusement pour Verstappen, son rival a lui aussi marqué aucun point.

Alors qu’il était deuxième lors du deuxième départ arrêté, Lewis Hamilton a loupé son freinage et a tiré tout droit au premier virage. Reparti en dernière position, le Britannique a ainsi manqué l’opportunité de reprendre la tête du championnat en terminant seulement quinzième.

Avec Valtteri Bottas douzième, Mercedes a réalisé un zéro pointé dans les rues de Baku, une première depuis le GP d’Autriche 2018. Désormais repoussée à 26 points de Red Bull au constructeur, l’écurie allemande devra réagir en France dans deux semaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :