IndyCar : Castroneves remporte les 500 miles d’Indianapolis, Pagenaud 3e

Helio Castroneves (Meyer Shank) a remporté dimanche les 500 miles d’Indianapolis pour la quatrième fois de sa carrière. Le Brésilien a devancé Alex Palou (Chip Ganassi Racing) et le Français Simon Pagenaud (Team Penske).

2001, 2002, 2009… et désormais 2021 ! Pour la quatrième fois de sa carrière, Helio Castroneves a triomphé aux 500 miles d’Indianapolis, épreuve-phare de l’IndyCar. Parti huitième, le Brésilien de 46 ans a construit son succès après la deuxième neutralisation suite au crash de Graham Rahal.

Sur un excellent rythme, le pilote Meyer Shank a longtemps bataillé avec Alex Palou (Chip Ganassi Racing) pour la première place, avant d’effectuer le dépassement victorieux dans l’avant-dernier tour sur l’Espagnol, finalement deuxième.

Auteur d’une remontée fantastique depuis la 26e position, le Français Simon Pagenaud (Team Penske) a terminé troisième, suivi de Pato O’Ward (Arrow McLaren SP) et Ed Carpenter pour le top 5.

Montoya dans le top 10, pari raté pour Sato et Rosenqvist

Santino Ferrucci a fini sixième, devant Sage Karam, Rinus VeeKay, Juan Pablo Montoya et Tony Kanaan pour les dix premiers de cette 105e édition des 500 miles d’Indianapolis. 

Aux deux premières places jusque dans les dix derniers tours, Takuma Sato et Felix Rosenqvist ont voulu tenter de rallier l’arrivée avec un arrêt en moins que leurs poursuivants. Un choix perdant pour les deux pilotes, contraints de ravitailler pour remettre de l’essence. Ils ont terminé respectivement 14e et 27e.

Dixon hors du coup

Autre déçu du jour, Scott Dixon n’a pas profité longtemps de sa pole, débordé par Alex Palou et Rinus VeeKay dès le départ. Puis un mauvais timing lors de son premier arrêt alors que la voie des stands était fermée ont compromis les chances du Néo-Zélandais, seulement 17e sous le drapeau à damier.

La course a été neutralisée à deux reprises : une première fois au 35e tour suite à l’accident de Stefan Wilson dans les stands et une seconde au 119e tour pour le crash de Graham Rahal, qui a terminé dans le mur après avoir perdu la roue arrière gauche alors qu’il venait de s’arrêter.

La prochaine manche se déroulera à Detroit avec un double header (12 et 13 juin).

© IndyCar on NBC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :