F1 : Le top 10 de Sebastian Vettel chez Ferrari

Dimanche, Sebastian Vettel a disputé son dernier GP avec Ferrari à Abu Dhabi. La fin d’une collaboration qui aura duré six saisons. Retour sur les dix meilleures courses du quadruple champion du monde allemand avec le constructeur italien.

Malaisie 2015 : Première victoire avec Ferrari

Pour sa deuxième course avec la Scuderia en Malaisie, Sebastian Vettel se qualifie en première ligne aux côtés de Lewis Hamilton. Au bout de trois tours, la voiture de sécurité intervient suite à la sortie de piste de Marcus Ericsson dans le premier virage. Alors que les deux Mercedes décident de s’arrêter, le quadruple champion du monde allemand décide de rester en piste et s’empare des commandes du GP. Bien aidé par une monoplace qui use moins ses pneus, il effectue un arrêt de moins que Hamilton et Rosberg et rapporte la première victoire au constructeur italien depuis l’Espagne 2013 avec Fernando Alonso.

Hongrie 2015 : Une victoire pleine d’émotion

Quelques jours après la mort de Jules Bianchi des suites de son accident au GP du Japon 2014, le paddock de la F1 est endeuillé au moment de se rendre en Hongrie. Troisième sur la grille de départ, Sebastian Vettel réalise un envol parfait en dépassant les deux Mercedes et prend la tête de la course. Jamais inquiété, l’Allemand remporte sa deuxième victoire avec les rouges et la dédie à Jules Bianchi, qui était considéré comme le futur de la Scuderia « Merci Jules, cette victoire est pour toi ».

Singapour 2015 : La démonstration sous les projecteurs de Marina Bay

A Singapour, Sebastian Vettel est tout simplement intouchable. Sur un circuit qu’il affectionne, l’ancien pilote Red Bull décroche sa première pole position avec Ferrari avant de mener la course du premier au dernier tour pour aller décrocher un troisième succès en 2015.

Australie 2017 : Retour sur la plus haute marche du podium

Après une saison 2016 vierge de victoire, Ferrari négocie bien le changement de réglementation qui touche l’aéro des monoplaces. Dans les échappements de Lewis Hamilton durant le premier relais de la course, Vettel tente l’overcut sur son adversaire en s’arrêtant quelques tours plus tard. Choix payant pour l’Allemand qui ressort devant la Mercedes du Britannique, qui a perdu du temps dans le trafic. Désormais en tête, le quadruple champion du monde augmente son avance au fil des tours sur son rival et s’impose dès la course d’ouverture du championnat à Melbourne.

Monaco 2017 : Triomphe en principauté

En première ligne aux côtés de son coéquipier Kimi Raikkonen, Vettel grille la politesse au Finlandais lors des arrêts au stand avec un overcut comme à Melbourne. Vettel remporte sa deuxième victoire à Monaco après 2011 et permet à Ferrari de gagner dans les rues de Monte-Carlo pour la première fois depuis 2001.

Bahrein 2018 : Une gestion des pneus héroïque

Vainqueur de la course d’ouverture en Australie, Vettel s’élance en pole à Sakhir. Initialement sur une stratégie à deux arrêts, le pilote allemand est contraint de revoir ses plans, suite à un deuxième passage par les stands désastreux pour son coéquipier Raikkonen, qui a renversé un des mécaniciens. Ne voulant prendre aucun risque, l’écurie italienne laisse son leader en piste avec des pneus médiums de 40 tours à l’agonie. Malgré le retour de Bottas en fin d’épreuve, Vettel résiste et empoche une victoire impressionnante grâce à une gestion des gommes parfaite.

Grande-Bretagne 2018 : Un succès sur les terres de Hamilton

A la lutte pour la première place du championnat face à Lewis Hamilton, le pilote Ferrari prend le meilleur sur son rival britannique dès l’extinction des feux. Auteur d’un deuxième arrêt lors de l’intervention de la voiture de sécurité, il ressort deuxième juste derrière Bottas et attend les derniers tours pour placer une attaque victorieuse sur le Finlandais. Un deuxième succès à Silverstone pour le quadruple champion du monde allemand qui prend alors de l’avance au championnat.

Allemagne 2019 : Une remontée de la dernière place au podium

Victime d’une panne moteur lors des qualifications, Vettel est contraint de s’élancer 20e et dernier devant son public. Sous la pluie, l’Allemand démontre son aisance dans ses conditions et remonte un à un ses adversaires jusqu’à la deuxième place, sous les acclamations de la foule.

Singapour 2019 : La 14e et dernière victoire avec Ferrari

En difficulté face à Charles Leclerc qui vient de remporter les deux dernières courses, Vettel se relance à Singapour. Avec une tentative d’undercut sur Hamilton, il dépasse également son coéquipier monégasque grâce à un tour de sortie des stands canon où il a gagné quatre secondes. Efficace dans la gestion du trafic et des dépassements, le pilote allemand remporte sa première victoire de la saison, qui sera sa dernière avec Ferrari.

Turquie 2020 : Un dernier podium dans une saison catastrophique

Au volant d’une monoplace ratée, Vettel est en difficulté face à son coéquipier Charles Leclerc, auteur de deux podiums plus tôt dans la saison. Avec une sixième place en Hongrie comme meilleur résultat, le futur pilote Aston Martin réalise sa meilleure performance de l’année en Turquie. Dans des conditions pluvieuses, il gagne huit positions dans le premier tour et profite d’une erreur de Leclerc à trois virages de la fin pour monter sur son 55e et dernier podium avec la Scuderia Ferrari.

© Scuderia Ferrari

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :